Il a survécu au cinéma américain pour lequel il a réalisé des faux châteaux de 20 m de haut, des fausses auberges mal famées ou des faux bunkers humides de 14-18, à coup d'échafaudages vertigineux, de plâtre suffocants et de peintures toxiques. Il réalisa ensuite des décors pour le cinéma d'animation en stop motion et pour les expositions, pour enfin atterrir dans les studios d'animation en dessins animés. Il y acquit ses galons sur "Le Magasin des suicides", de Patrice Leconte, pour devenir chef couleur sur "Avril et le monde Truqué" (Grand Prix du festival d'Annecy 2015).
Aujourd'hui producteur, c'est en 2013 qu'il proposa à Matthieu d'ouvrir avec lui le Mad Cat Studio.

Né en 1976 à Namur, Matthieu Collard, licencié en Histoire et en Arts du spectacle, a été l'élève de Jean-Michel Frère. Après avoir fait ses armes au TUL en mettant notamment sur pied le festival Universatil à Louvain-la-Neuve. Il fait ses débuts professionnels en 2002 avec la co-création du collectif Isolat asbl. Il partage son temps de travail entre ateliers de création avec des adultes et de la pédagogie théâtrale (8-12 et 12-18 ans), des créations professionnelles (L'isolat, Cie Victor B, Cie des ZYGomars), des expositions, soirées, spectacles grand public et de la consultance en Histoire. Après quelques expérience en régie cinéma (Le Con de François Paquay), il fonde, en 2014, le Mad Cat Studio, afin de créer des dessins animés.

Technicien de Gestion et informaticien de formation, sa première expérience dans le domaine artistique fût comme responsable des informations culturelles dans une grande radio locale. Il a redynamisé les traditions de sa ville en étant secrétaire d'une section PAC puis Président de Syndicat d'Initiatives. Travaillant, depuis 27 ans, au sein d'un groupe industriel international, il a fait l'expérience de l'expatriation à l'Est, découvert d'autres cultures et l'amour de sa vie. De retour au pays, il a dirigé une petite entité du dit groupe, s'est ensuite aventuré dans la formation professionnelle et la gestion de divers projets. La rencontre avec le Mad Cat Studio, et sa technique de travail innovante, a été le début d'une belle et grande aventure.

Assistant en langues et littératures romanes à l'UCL jusque juillet 2007 où il était chargé de l'animation de séminaires de la filière en Création Littéraire avec Vincent Engel. François Moens enchaîne, et parfois cumule, un certain nombre d'activités hétéroclites : consultant, chargé de projets web et direct marketing, administrateur d'asbl et d'entreprises, canif suisse de l'Isolat asbl, animateur d'ateliers d'écriture et dernier membre connu de la société des amis...
Depuis 2010, François Moens exerce son activité principale au sein de Propage-s, agence-conseil en économie sociale dont il est coopérateur...

Armé de pipette, de ballons, de cristallisoirs et de produits dont ne pouvons pas citer le nom, il a forgé sa rigueur d'expertise et d'analyse au sein du monde académique. En même temps il a mené à bien la direction et la coordination d'un département d'une société dans laquelle il a eu l'occasion de mettre en avant ses talents de gestionnaire.
Depuis son adolescence, il a développé un lien très étroit avec le milieu artistique en travaillant notamment sur différents projets comme le parc, Nam-ur ou encore Asile.
La rencontre avec le Mad Cat Studio est pour lui la possibilité de partager ses compétences dans un milieu qui lui tient à cœur.